Chambre de Métiers et de l'Artisanat Hauts-de-France

Hausse du prix de l’énergie : les dispositifs d’aides aux entreprises artisanales

La flambée des coûts de l’énergie affecte les entreprises artisanales en rognant les marges et impactant les trésoreries. La CMA Hauts-de-France est mobilisée pour vous accompagner en cas de difficultés. Aides, accompagnements et bons gestes, nous faisons le point sur ce que vous pouvez mettre en place pour améliorer vos performances énergétiques et faire face à l’inflation du coût de l’électricité et du gaz.

Si vous êtes artisan et que votre entreprise est impactée par la crise, vous pouvez nous solliciter :

LES AIDES

Prolongement de l’aide pour les entreprises grandes consommatrices de gaz et d’électricité

Depuis juillet, le Gouvernement a mis en place une aide pour les entreprises les plus consommatrices de gaz et d’électricité particulièrement touchées par l’augmentation du coût de l’énergie. Cette aide est prolongée jusqu’à fin décembre 2022. Le montant de l’aide va de 30% à 70% des coûts éligibles (plafonnées jusqu’à 50M €).

Pour être éligible, vous devez :

  • Avoir des achats de gaz et/ou d’électricité atteignant au moins 3% du chiffre d’affaires en 2021
  • Avoir subi un doublement du prix du gaz et/ou de l’électricité sur la période éligible par rapport à la moyenne du prix sur l’année 2021

L’ensemble des modèles d’attestation, le fichier recensant les factures et les différentes fiches de calcul à utiliser sont disponibles sur le site impots.gouv.fr.

Plus d’infos ici

Prolongement du plan de résilience des entreprises et des prêts garantis par l’État

En mars 2022, le Gouvernement a mis en place un plan de résilience pour aider les entreprises à affronter les conséquences de la guerre en Ukraine. Les mesures de ce plan sont étendues jusqu’au 31 décembre 2022.

Découvrir les mesures du plan de résilience

Au même titre, les prêts garantis par l’État, dits PGE résilience, sont prolongés jusqu’au 31 décembre 2022. Ces prêts permettent de couvrir jusqu’à 15 % du chiffre d’affaires annuel moyen au cours des trois dernières années, afin que les entreprises puissent faire face à leurs éventuelles difficultés de trésorerie, sans critères d’éligibilité.

Découvrir le PGE résilience

En cas de difficultés avec votre fournisseur d’énergie

Les fournisseurs d’énergie ont signé une charte pour aider les consommateurs et les entreprises à faire face à la crise énergétique. Cette charte dispose de nouvelles mesures pour soutenir les entreprises :

  • la simplification à venir des aides au paiement des factures d’électricité et de gaz
  • la mise en place d’une garantie de l’État pour réduire le risque de défaut de l’entreprise cliente d’un fournisseur
  • la publication à venir d’un prix de référence de l’électricité pour plusieurs profils de professionnels

Si les difficultés persistent et en cas de litige avec votre fournisseur d’énergie, les entreprises artisanales sont invitées à saisir le médiateur national de l’énergie.

Le bouclier tarifaire

Le 14 septembre 2022, la Première ministre, Elisabeth Borne a annoncé le prolongement du bouclier tarifaire en 2023 et son extension aux petites entreprises. Les entreprises de moins de 10 salariés ayant un chiffre d’affaires inférieur à deux millions d’euros sont éligibles au bouclier tarifaire électricité. Les modalités de cette aide seront précisées ultérieurement par décret.

Les aides de la Région

La Région Hauts-de-France a mis en place de nombreuses aides pour les artisans et les indépendants, quelle que soit la situation de votre entreprise.

Toutes les aides et financements disponibles sont accessibles sur guide-aides.hautsdefrance.fr sous l’onglet “Entreprises et indépendants”. Votre CMA peut vous accompagner dans les démarches et demandes d’aide auprès de la Région Hauts-de-France.

Votre CMA vous accompagne

En cas de difficultés, votre CMA se mobilise

La CMA Hauts-de-France et ses partenaires sont mobilisés afin d’accompagner chaque entreprise qui se retrouverait face à une situation difficile. Que ce soit pour du conseil, de l’accompagnement ou de la médiation avec vos fournisseurs ou les pouvoirs publics, nous pouvons vous accompagner en nous adaptant à vos besoins.

En cas de coups durs, ne restez pas seul et contactez-nous, nous répondons présent pour qu’aucune entreprise artisanale ne soit laissée de côté. Pour cela, vous pouvez nous joindre par :

Être accompagné pour réduire sa consommation d’énergie

Nos experts peuvent vous accompagner pour mettre en place des solutions concrètes afin de réduire vos dépenses d’énergie. Avec le dispositif TPE gagnantes sur tous les coûts, la CMA Hauts-de-France, avec le soutien de l’ADEME, propose aux entreprises artisanales un accompagnement pour identifier les pertes énergie-matières-déchets et disposer d’un plan d’actions pour les réduire. Le plan d’actions mis en place vise une rentabilité à court terme, voire immédiate.

Découvrir l’accompagnement de la CMA Hauts-de-France

Les bons gestes

Face à la hausse des prix, les entreprises sont invitées à devenir plus économes en ressources énergétiques, ce qui signifie consommer moins et mieux. Dans votre entreprise et auprès de vos collaborateurs vous pouvez adopter des gestes simples qui seront des sources d’économie au quotidien.

  1. Vérifier sa consommation d’énergie. Que ce soit sur votre facture ou en direct sur une application, il est toujours essentiel d’avoir un œil sur sa consommation afin de repérer et corriger toutes anomalies.
  2. Limiter la consommation de carburant de votre flotte de véhicules. Les voitures et utilitaires sont souvent essentiels à votre activité, mais représentent un poste de dépense important. Pour cela, vous pouvez sensibiliser vos collaborateurs à l’écoconduite, favoriser les transports dits doux, ou encore remplacer votre flotte thermique par des véhicules hybrides ou électriques.
  3. Éteindre l’éclairage de l’entreprise la nuit. Que ce soit votre enseigne lumineuse, votre vitrine, votre local ou bureau, pensez à éteindre votre éclairage intérieur comme extérieur.
  4. Remplacer son éclairage. Les lampes LED et basse consommation ont certes un coût d’achat plus élevé, mais elles durent plus longtemps et sont nettement moins consommatrices d’énergie au quotidien.
  5. Adaptez la température des locaux. L’ADEME recommande une température de 19°C dans les locaux occupés, jusqu’à 8° en cas d’inoccupation prolongée et 16° notamment la nuit. De la même façon, si vous en avez la possibilité, vous pouvez mieux isoler votre local.
  6. Diminuer la consommation des appareils électriques. En cas d’absence temporaire, vous pouvez mettre en veille vos appareils électriques ou informatiques. Si vous le pouvez, éteignez systématiquement les appareils électriques le soir et le week-end.
  7. Évitez les coupures avec Ecowatt. Face à la tension annoncée sur l’électricité cet hiver, le Gouvernement a prévu une météo de l’électricité avec Ecowatt. Vous pouvez anticiper votre consommation d’électricité afin de contribuer à éviter les coupures.
Politique de confidentialité
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies.