Préparer sa retraite

Retrouvez les différentes démarches à effectuer pour bien préparer votre retraite après une activité artisanale

Les premières démarches

Vérifiez l’âge de départ à la retraite

  • L’âge légal correspond à l’âge minimum pour obtenir sa retraite de base. Elle est de 62 ans pour les personnes nées à compter de 1955.
  • Il existe des possibilités pour partir plus tôt, notamment pour ceux ayant commencé à travailler avant 20 ans ou encore les travailleurs handicapés.

Vérifiez le nombre de trimestres requis pour toucher une pension de retraite à taux plein.

  • Les assurés nés en 1957 doivent justifier de 166 trimestres, soit 41,5 ans pour obtenir une retraite à taux plein.
  • Ce nombre de trimestres augmente progressivement selon la date de naissance de l’assuré né à compter de 1958 jusqu’à 1973 et au-delà, en fixant à l’avance le nombre de trimestres nécessaires (cf. tableau ci-dessous).
  • Quel que soit le nombre de trimestres validés, l’assuré bénéficiera d’une retraite à taux plein (c’est-à-dire sans décote) à l’âge de 67 ans.

 

Année de naissance Nombre de trimestres d’assurance nécessaires pour le taux plein Nombre de meilleures années pour le revenu annuel moyen Durée de référence
1944 160 16 meilleures années 152
1945 160 17 meilleures années 154
1946 160 18 meilleures années 156
1947 160 19 meilleures années 158
1948 160 20 meilleures années 160
1949 161 21 meilleures années 161
1950 162 22 meilleures années 162
1951 163 23 meilleures années 163
1952 164 24 meilleures années 164
1953-1954 165 25 meilleures années 165
1955-1957 166 25 meilleures années 166
1958-1960 167 25 meilleures années 167
1961-1963 168 25 meilleures années 168
1964-1966 169 25 meilleures années 169
1967-1969 170 25 meilleures années 170
1970-1972 171 25 meilleures années 171
Né à partir de 1973 172 25 meilleures années 172

 

Les trimestres comptabilisés correspondent aux trimestres cotisés et aux trimestres « réputés cotisés » tels que :

  • Le chômage dans la limite de 4 trimestres,
  • Le service national dans la limite de 4 trimestres,
  • La perception d’une indemnité d’incapacité dans la limite de 2 trimestres,
  • La perception d’indemnités journalières dans la limite de 4 trimestres

Il existe également une majoration de durée d’assurance pour enfants qui permet de bénéficier de trimestres supplémentaires :

  • Au titre de la maternité : 4 trimestres par enfant pour la mère biologique
  • Au titre de l’éducation : 4 trimestres maximum accordés à la mère ou au père au titre de l’éducation de l’enfant pendant les 4 années suivant la naissance ou l’adoption sous certaines conditions.
  • Au titre de l’adoption : 4 trimestres par enfant adopté, accordés à la mère ou au père, sous certaines conditions

Vous pouvez racheter des trimestres pour améliorer votre retraite, il existe plusieurs dispositifs : le rachat Fillon, le rachat Madelin et le rachat de trimestres pour les conjoints collaborateurs.

Estimez le montant de votre retraite en calculant :

 

La retraite de base

Qui est égale à la moitié (50 %) du revenu moyen dans la limite d’un plafond de sécurité sociale.
Elle est calculée sur la base des 25 meilleures années, si vous justifiez du nombre de trimestres requis

La retraite complémentaire

Ces cotisations permettent d’obtenir des points dont la valeur est revalorisée chaque année

La retraite supplémentaire

Constituée sur la base d’une épargne volontaire, pour obtenir un revenu supplémentaire

Les montants de ces différentes retraites vont dépendre de :

  • L’âge de départ à la retraite
  • La durée de cotisation (nombre de trimestres acquis)
  • Le montant des cotisations

Pour bénéficier d’une retraite pleine, il faut remplir les conditions d’une retraite à taux plein, c’est-à-dire avoir cotisé le nombre de trimestres requis pour votre génération (160 à 166 trimestres). Dans le cas contraire, votre retraite n’est pas “pleine”, bien qu’elle soit à taux plein. C’est le cas des personnes atteignant l’âge du taux plein automatique (65 à 67 ans) avec un nombre de trimestres insuffisant.

Droit à l’information

Dans le cadre de la loi du 21 août 2003, les régimes de retraite se sont engagés à faire connaître régulièrement aux assurés les droits acquis au titre des régimes de retraite obligatoires, grâce à différents outils :

  • Le relevé individuel de situation qui récapitule l’ensemble des droits acquis dans chacun des régimes de retraite de base et complémentaires obligatoires auxquels le chef d’entreprise a appartenu,
  • L’estimation indicative globale de la future retraite, tous régimes confondus, téléchargeable sur info-retraite.fr
  • Une information aux nouveaux assurés : envoi d’un document d’information générale sur le système de retraite français, dans l’année qui suit le début de la carrière professionnelle (sous réserve d’avoir validé 2 trimestres de retraite).
  • L’entretien d’information retraite : à partir de 45 ans, sur demande auprès de la caisse de retraite, l’entretien d’information retraite, personnalisé et gratuit, permet de faire le bilan de la carrière passée, d’obtenir des estimations du montant de la future retraite, d’être informé des possibilités d’amélioration du montant des pensions, des règles du cumul emploi-retraite et de poser des questions à un expert
  • Le service en ligne : www.info-retraite.fr qui permet d’avoir une estimation du montant de la retraite, visualiser les différents âges de départ et montant de pensions…

Effectuer votre demande de retraite

Une seule demande doit être effectuée 6 mois avant la date d’effet de la retraite, auprès de la caisse de retraite de la dernière activité, même si le retraité a cotisé à un ou plusieurs régimes de base (salariés, agricoles etc.).

Cette demande unique est aussi utilisée pour la demande de retraite complémentaire pour les artisans.

Télécharger le formulaire de demande de retraite

Ce formulaire est à retourner à la caisse de retraite de la dernière activité avec les pièces justificatives requises, qui sera suivi d’un accusé de réception transmis par l’agence de Sécurité sociale pour les indépendants, dans un délai d’un mois maximum.

Retraite et activité professionnelle

Il existe deux dispositifs pour associer retraite et activité professionnelle :

Consulter le site internet secu-independants

Pour aller plus loin, consultez les sites internet suivants

info-retraite

L’assurance retraite

L’AGIRC ARRCO