CUISINIER(ÈRE)

DEVENIR cuisinier
Les formations

Nos formations Cuisine feront de vous un cuisinier créatif, organisé et à l’écoute des exigences de sa clientèle.

Au travers de nos cours pratiques, vous apprendrez à concevoir des recettes tout en vous confrontant aux réalités du terrain : composer des menus avec des produits de saison, anticiper et maîtriser vos temps grâce à une bonne mise en place, respecter les règles d’hygiène et de conservation des aliments.

Votre formation intégrera tous les ingrédients pour faire de vous un cuisinier investi, de la sélection de vos produits jusqu’à leur mise en valeur dans l’assiette.

0
%

C’est le taux de réussite en 2019 cumulé dans la région Hauts-de-France au sein de nos écoles, pour les niveaux Bac Pro, BEP, CAP, BP, BTS et Mention Complémentaire

J’ai toujours aimé faire de la cuisine avec mes parents. Quand j’ai su que je pouvais en faire mon métier, j’ai sauté sur l’occasion.

Laurent.D, 24 ans et second de cuisine

Besoin d’information supplémentaire sur la formation de cuisinier ?

COMPÉTENCES REQUISES

Les savoir-être

Être curieux(se), passionné(e) et créatif(ve).
Savoir travailler en équipe et avoir le sens des relations avec la clientèle.

Les savoir-faire

Maîtriser les techniques, rester connecté(e) aux différentes tendances, normes, réglementations.

Les savoirs

Connaître les différentes cultures alimentaires, les produits et denrées nécessaires à l’élaboration des recettes. Connaître les tendances socio-écologiques liées aux activités et à certaines pratiques.

FORMATIONS ET DIPLÔMES PROPOSÉS PAR LA CMA HAUTS-DE-FRANCE

CAP Cuisine

Diplôme de l’Éducation Nationale

de 6 mois à 3 ans

Dunkerque Cefral – Lille – Saint-Saulve 

MC Cuisinier en dessert de restaurant

Diplôme de l’Éducation Nationale

1 an

Dunkerque Cefral

TITRE PROFESSIONNEL Cuisinier

Titre délivré par le Ministère du Travail

6 mois ou 1 an

Dunkerque Cefral – Saint-Saulve

BP Arts de la Cuisine

Diplôme de l’Éducation Nationale

2 ans

Dunkerque Cefral – Lille

BTS Management en Hôtellerie Restauration
Option B : Management d’Unité de Production Culinaire

Diplôme de l’Éducation Nationale

2 ans

Dunkerque Cefral

→ Retrouvez toutes les coordonnées de nos antennes de formation ici !

LES OBJECTIFS DE LA FORMATION

CAP Cuisine

Le ou la titulaire du CAP cuisine réalise des plats en utilisant différentes techniques de production culinaire. Il/elle connaît les produits alimentaires dont il/elle gère l’approvisionnement (établissement des bons de commande, réception et stockage des marchandises, calcul des coûts). Il/elle prépare les légumes, viandes et poissons avant d’élaborer un mets ou assemble des produits pré-élaborés. Il/elle a appris les techniques de cuisson et de remise en température. Il/elle sait réaliser des préparations chaudes ou froides (hors-d’oeuvre, sauces, desserts…) qu’il/elle met en valeur lors du dressage de l’assiette. Il/elle est capable d’élaborer un menu.

Par ailleurs, il/elle doit entretenir son poste de travail et respecter les règles d’hygiène et de sécurité. Son environnement professionnel exige une bonne résistance physique et la capacité de s’adapter à de fortes contraintes horaires.

Le ou la diplômé/e débute en tant que commis de cuisine dans la restauration commerciale ou collective.

→ Accédez à la fiche RNCP26650 du Répertoire national des certifications professionnelles

Mention Complémentaire Cuisinier en dessert de restaurant

Spécialisé dans la confection de desserts de restaurant, ce cuisinier travaille au sein d’une brigade de cuisine. Il conçoit et réalise des viennoiseries, des petits fours salés et sucrés, des entremets, des pâtisseries, des glaces… Il assure le suivi des commandes et l’approvisionnement de son poste de travail (achat, réception et stockage des denrées), et effectue un contrôle qualité de ses produits (conservation, température de stockage) et de ses productions. Pour mener à bien toutes ces opérations, il doit connaître les produits nouveaux et les matériels utilisés en atelier de pâtisserie et de cuisine.

Ce professionnel doit aussi s’adapter à des horaires décalés et à des normes d’hygiène strictes. Il est d’ailleurs formé à la réglementation en matière d’hygiène et de sécurité. Enfin, il s’adapte aux exigences de l’entreprise (horaires décalés, hygiène rigoureuse).

Après quelques années d’expérience, il peut devenir cuisinier spécialisé ou chef de partie, selon ses capacités personnelles.

→ Accédez à la fiche RNCP6981 du Répertoire national des certifications professionnelles

Brevet Professionnel Arts de la Cuisine

Le titulaire du BP prévoit les approvisionnements et entretient son poste de travail en respectant les règles d’hygiène alimentaire et de sécurité. Il prépare les légumes, viandes et poissons et les assemble avec des produits pré-élaborés afin de réaliser des plats. Il a appris les techniques de cuisson et de remise en température. Il sait confectionner des préparations chaudes ou froides (hors-d’oeuvre, sauces, desserts…), qu’il met en valeur lors du dressage de l’assiette.

Il doit faire preuve de créativité et d’originalité pour mettre au point des menus, créer de nouvelles recettes. Il sait harmoniser les mets et les vins. Il anime et organise le travail de son équipe, contrôle la qualité et la rentabilité de la production culinaire.

Le diplômé peut travailler dans un restaurant ou un hôtel, dans la restauration collective ou chez un traiteur. Par la suite, il peut devenir chef de cuisine ou s’installer à son compte.

→ Accédez à la fiche RNCP34956 du Répertoire national des certifications professionnelles

Titre professionnel Cuisinier

Le cuisinier réalise des productions culinaires et assure leur présentation dans le but de satisfaire la clientèle. La qualité de sa prestation contribue à véhiculer une image positive de l’entreprise. A partir des instructions reçues de son supérieur hiérarchique, le cuisinier exécute avec rigueur et minutie les techniques culinaires adaptées à la réalisation des entrées, des plats chauds, des légumes et des desserts de restaurant. En fonction de la recette ou de l’effet recherché, il identifie les épices, les aromates ou les condiments et assaisonne les préparations. Au moment du service, il fait preuve d’organisation, de rigueur et d’efficacité pour répondre aux annonces et envoyer les plats dans le temps imparti. Il contrôle leur qualité gustative et les dresse en accordant un soin particulier à la décoration et à la netteté des présentations. Lors de la préparation de banquets ou en restauration collective, il met en œuvre des techniques spécifiques aux productions en quantité.

Le cuisinier contrôle quotidiennement l’état de ses stocks et en informe sa hiérarchie. Lors de la réception, il contrôle les quantités et la qualité des marchandises et les range. Il effectue l’ensemble de ces opérations en appliquant les bonnes pratiques d’hygiène et en respectant les consignes de sécurité au travail. Il organise son travail en fonction de la production à effectuer et maintient son poste de travail propre et ordonné. Il lutte contre le gaspillage alimentaire et veille à limiter ses consommations d’eau, de gaz et d’électricité. En fonction de la taille de la structure, le cuisinier travaille seul ou en équipe sous la responsabilité du chef. Il communique avec les équipes de salle et de cuisine. Il est amené échanger en anglais avec ses collègues et avec la clientèle.

Le cuisinier représente l’établissement en portant la tenue réglementaire et en adoptant une posture appropriée. Il pourra être amené à superviser un personnel moins expérimenté. L’emploi s’exerce dans des établissements de type traditionnel tels que des restaurants gastronomiques ou à thème, dans des brasseries, dans la restauration rapide, chez des traiteurs, dans des établissements de type collectif tels que des restaurants d’entreprise, scolaires ou dédiés à la santé, ou dans la restauration mobile telle que sur des bateaux, dans les trains et à domicile. Suivant le type de restauration, le cuisinier est en contact direct avec la clientèle. Il travaille en station debout prolongée, assure de fréquentes allées et venues, la manutention de charges, et est fréquemment exposé à la chaleur, parfois au froid.

Au cours de son service, il est soumis à des périodes d’activité soutenue dites “coup de feu”. L’emploi s’exerce en horaires de jour comme de soirée, en continu ou avec coupure et souvent les dimanches et jours fériés. Il offre de nombreuses possibilités de mobilités au national et à l’international.

→ Accédez à la fiche RNCP34095 du Répertoire national des certifications professionnelles

BTS Management en Hôtellerie Restauration
Option B Management d’Unité de Production Culinaire

L’option managament d’unité de production culinaire vise à maîtriser des techniques culinaires propres aux différents types de restauration (traditionnelle, gastronomique, collective) : optimiser les achats d’aliments en fonction de paramètres comme la météo. Le management d’une brigade et la gestion d’entreprise occupent une place importante. Enfin, les notions de la MC cuisinier en desserts de restaurant ont été ajoutées au programme.

Le diplômé peut débuter comme chef de partie, second de cuisine, avant d’accéder à des postes d’encadrement ou de direction.

Pourquoi se former avec la CMA :

Vous allierez théorie et pratique, notamment grâce à notre restaurant d’application et ses vrais clients

Une large gamme de formations en cuisine qui vous permettront de faire votre différence et de vous spécialiser rapidement. La CMA Hauts-de-France vous propose : 2 Certificats d’Aptitude Professionnelle, 2 Mentions Complémentaires, 1 Brevet Professionnel et 1 Brevet de Technicien Supérieur

Des plateaux techniques tout équipés pour une mise en pratique unique : zones de transformation des produits bruts, zones réfrigérées, zones pour les desserts, zones de réception des marchandises, etc.

78,46 % : c’est le taux de réussite aux examens de nos étudiants en 2019

Les résultats obtenus (2019)

CAP Cuisinier

Réussite Examen 80.81%
Insertion 80%

MC Cuisinier en dessert de restaurant

Insertion 57%

BP Arts de la Cuisine

Réussite Examen 72.73%
Insertion 83%

BTS Management Option B

Réussite Examen 66.67%
Insertion 88%

Prérequis

CAP Cuisinier

Sans prérequis

MC Cuisinier en dessert de restaurant

Être titulaire du CAP Pâtissier ou Cuisinier

BP Arts de la Cuisine

Être titulaire du CAP Cuisinier

Titre professionnel Cuisine

Sans prérequis

BTS Management en Hôtellerie Restauration option B Management d’Unité de Production Culinaire

Le BTS MHR est accessible à tout titulaire d’un baccalauréat et particulièrement : bac techno STHR, bac pro commercialisation et services en restauration, bac pro cuisine. Pour les autres bacheliers, le passage par une année préalable de mise à niveau est obligatoire.

Les débouchés

Les lieux d’exercice sont divers, en restaurant (traditionnel, à thème, gastronomique, etc.), en hôtel ou en restauration collective. Avec l’expérience, les évolutions possibles : devenir chef de cuisine ou s’installer à son compte. Les spécialisations sont multiples notamment par la voie des Mentions Complémentaires.

informations pratiques

À l’issue d’un test de positionnement, nous vous orienterons et vous guiderons dans vos démarches afin d’accéder à nos formations par la voie de la formation initiale ou de la formation continue. Dès réception du contrat de formation signé, avec la désignation des financeurs et la prise en charge financière, nous validerons votre inscription.

La prise en charge des coûts pédagogiques de votre formation est possible en fonction de votre statut. Nos Chargés de clientèle Formation dédiés vous accompagneront tout au long de la démarche.

Lors de votre formation, vous apprendrez au côté d’enseignants expérimentés. Les aspects techniques du métier sont dispensés au sein de nos ateliers techniques, équipés de matériels professionnels, et les aspects théoriques au sein de nos salles de classe équipées de tableaux connectés et tactiles. Des modules e-learning peuvent être mis à disposition en complément. La qualité de notre plateforme ecampus et la qualité de nos enseignements et équipements nous permettent de vous former dans les meilleures conditions et de répondre aux dernières exigences pédagogiques.

Des contrôles continus et examens finaux, établis en fonction du référentiel du diplôme, du titre ou de la certification, vous permettront de valider votre formation. Le suivi en entreprise par notre équipe pédagogique, lorsque la formation l’exige, fait partie intégrante de votre parcours et de son évaluation finale.

Nous vous proposons un contenu et une durée de formation personnalisés en fonction de votre profil et de votre niveau (par blocs de compétence).

L’établissement s’est doté d’une capacité à étudier au cas par cas les besoins spécifiques des candidats qui voudront postuler à une formation, afin de mobiliser les moyens nécessaires pour compenser les conséquences d’un handicap éventuel. Un référent régional handicap est disponible pour accompagner les personnes concernées tout au long de leur parcours de formation.

DÉCOUVREZ CE MÉTIER EN VIDÉO !

Toutes nos formations sont accessibles par apprentissage ou en formation continue. N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations.

pp

Besoin d’une information complémentaire sur la formation de cuisinier ?

ss

Les formations sont accessibles sous réserve de places disponibles et de correspondre aux critères d’éligibilité.
La Chambre de Métiers et de l’Artisanat se réserve également le droit d’annuler ou de reporter ses formations en cas d’évènements extraordinaires.