Titre professionnel Entrepreneur de la Petite Entreprise (TEPE)

Titre professionnel Entrepreneur de la Petite Entreprise (TEPE)

Accueil » Le management d'entreprise » Titre professionnel Entrepreneur de la Petite Entreprise (TEPE)

JE PILOTE AVEC SUCCÈS MON PROJET DE CRÉATION,
DE REPRISE OU DE DÉVELOPPEMENT D’UNE ENTREPRISE.

Le TEPE ou Titre professionnel Entrepreneur de la Petite Entreprise est une formation diplômante qui se déroule en 1 an en alternance (niveau 5 / Bac +2).
La formation vous permettra d’acquérir des connaissances transversales en gestion de projet, gestion financière et commerciale, de développer vos compétences opérationnelles en entreprise par la conduite d’un projet de développement, de création ou de reprise d’entreprise et de consolider votre posture de chef d’entreprise ou de responsable d’équipe.

pictogramme-point-interrogation

Pour qui ?

Les titulaires d’un diplôme de niveau IV (ADEA, BP, BTM, Bac pro ou équivalent).

Les chefs d’entreprises, conjoints collaborateurs, associés et salariés.

Apprentis en formation.

L’expérience professionnelle et l’existence d’un projet entrepreneurial constituent
des critères importants d’accès à la formation.

icone de fichier

Les + de la formation :

TT

Des formateurs experts qui vous proposent en plus de la partie théorique, des exercices pratiques pertinents grâce à leur accompagnement quotidien des entreprises de la CMA.

TT

Une formation en partenariat avec le CNAM.

TT

Une formation complète et modulaire, de la maîtrise des outils de gestion jusqu’au pilotage des projets et des Hommes qui animent l’entreprise.

TT

Une passerelle vers le Brevet de Maîtrise. Le TEPE vous permettra de bénéficier d’un parcours réduit sur une année.

Le titre s’obtient par validation de 4 modules indépendants et complémentaires.
Vous avez jusqu’à 10 ans pour les valider.

Gestion des ressources humaines : identifier les savoirs et compétences utiles et nécessaires pour réaliser les activités, élaborer le plan d’amélioration des compétences.

Développement personnel : améliorer la connaissance de soi permet de prendre
conscience d’attitudes et de besoins différents par rapport au changement et de transformer ainsi toute résistance éventuelle en énergie de coopération positive.

Gestion : établir le diagnostic externe (opportunités/menaces) et interne (forces/ faiblesses) de la TPE dans son environnement concurrentiel, juridique, socio-culturel et économique. Élaborer le budget du projet de l’entreprise et déterminer les partenaires institutionnels et financiers.

Management de projet : concevoir, planifier, coordonner et contrôler les actions à mettre en place, en gérant les ressources humaines, financières et matérielles disponibles. Construire et animer une équipe.

Marketing-communication : mettre en place une démarche marketing afin de mieux détecter les opportunités et de choisir la stratégie commerciale adéquate (segmentation, positionnement, déclinaison du marketing mix, plan de communication).

Gestion et analyse de la rentabilité : appréhender la comptabilité analytique et le contrôle de gestion, connaître les outils de l’aide à la décision (le seuil de rentabilité, le tableau de bord, l’interprétation des résultats et l’arbitrage entre plusieurs hypothèses).

Commercial : comprendre les enjeux de la vente et de la prospection, préparer son plan d’action commercial, constituer et qualifier son fichier clients, réussir son entretien de vente (argumentaire), fidéliser sa clientèle.

Contactez l’antenne CMA la plus proche de chez vous pour en savoir davantage sur les prochaines sessions de formation !

J’ai intégré cette boulangerie pour développer la gamme pâtisserie. En effet, la boulangerie envisageait de se diversifier. Cependant, elle n’avait pas les ressources humaines pour ouvrir une nouvelle gamme. Avec mes formations en boulangerie et pâtisserie, je souhaitais avoir le plus haut niveau de diplôme, le BM pâtisserie. Le TEPE nous permet d’y accéder. Pour le gérant, c’est aussi une belle opportunité de pouvoir compter sur des apprentis déjà bien formés au métier de boulanger pâtissier et qui prennent du temps pour élaborer une étude de marché et de prix, monter un budget, rencontrer les fournisseurs, etc. Le TEPE m’a beaucoup appris, tant sur le plan professionnel que personnel, c’est agréable de pouvoir travailler sur un projet de A à Z et sur quelque chose de concret, on nous fait confiance !

Charles CASTEL, actuellement en BM Pâtissier, a réalisé son TEPE au
sein de la Boulangerie Vandebeulque à Bousbecque.
Interview complète disponible sur le Magazine COUP de MAIN n°9 de
la CMA HDF.

pain sur table de boulanger

Vous souhaitez connaître les modalités de prise en charge de financière et d’entrée en formation ? Contactez-nous !